Bonjour, nous somme le 22/09/2017 02:06:12 Passez une agréable journée.

Le Continent Africain.

 

l'afrique

 

le kilimandjaroL’Afrique est un continent couvrant 6 % de la surface terrestre et 20,3 % de la surface des terres émergées2. Sa superficie est de30 415 873 km2 en incluant les îles. Avec une population de plus d'un milliard d'habitants3, l'Afrique représente 16 % de la population mondiale. Le continent est bordé par la mer Méditerranée au nord, le canal de Suez et la mer Rouge au nord-est, l’océan Indien au sud-est et l’océan Atlantique à l’ouest. Depuis l'accession à l'indépendance du Soudan du Sud en 2011, l'Afrique compte 54 États souverains4 (non inclus la RASDet le Somaliland).

L’Afrique chevauche l’équateur et englobe de nombreux climats : tempérés au nord et au sud, chauds et désertiques le long des tropiques, chauds et humides sur l'équateur. En raison du manque de précipitations régulières et d’irrigation, tout comme de glaciers ou de systèmes montagneux aquifères, il n’y existe pas de moyen de régulation naturel du climat à l’exception des côtes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'étymologie de ce nom a fait l'objet de nombreuses hypothèses.

l'afriqueSelon Michèle Fruyt (Revue de Philologie 50, 1976: 221-238), le terme Africa est apparu dans les langues européennes par l'intermédiaire des Romains qui désignait la partie nord du continent car enCampanieafricus, qualifiait le vent pluvieux provenant de la région de Carthage5.

Selon l'hypothèse de Daniel Don Nanjira (African Foreign Policy and Diplomacy: From Antiquity to the 21st Century, éd. ABC-CLIO, 2010, p. 17), le mot latin Africa pourrait provenir soit du nom Afridi, une tribu qui vivait en Afrique du Nord justement près de Carthage, soit du terme phénicien Afar signifiant « poussière »6.
Une autre explication rapprocherait le mot Africa du berbère Taferka signifiant « terre », « propriété terrienne ».

Selon d'autres chercheurs, le mot Afrique provient de la tribu des Banou Ifren (tribu Amazigh)7,8,9,10, dont l'ancêtre est Ifren appelée aussi Iforen ou Ifuraces ou Afer11 (terme signifiant également « grotte » ou « caverne » en langue berbère selon Ibn Khaldoun12 books.google.fr ). Ifri, la forme au singulier du mot Ifren désigne également une divinité amazigh13,14,15. D'autres chercheurs désignent les Banou Ifren comme étant les habitants de l'ancienne ifrīqīyā إفريقيا qui désignait jadis en arabe l'actuelle Tunisie et que le nom d'Afrique découle de la nomination de la tribu des Banou Ifren16,17. De plus, les Banou Ifren seraient les Ifuraces, tribu qui rassemble les Afar. Les Ifuraces habitaient l'ancienne tripolitaine et sont des Zénètes Berbères, que Corripus a désigné dans son livre de Johanide par Ifuraces18,19.

Les étymologies antérieures au 20e siècle ne sont plus aujourd'hui que des curiosités historiques : Isidore de Séville tirait ce nom du latin aprica (« ensoleillée »); Léon l'Africain invoquait un mot grecfictif a-phrike (« sans froid »).

Longtemps, le terme Afrique n'a servi qu'à désigner l'Afrique du Nord à dominante arabo-berbère, le sud à majorité noire était appelé Éthiopie. Ainsi dans le livre V de son Histoire naturellePline l'Ancien mentionne le fleuve Niger, qu'il nomme Nigris, comme délimitation20 : « le fleuve Nigris sépare l'Afrique de l'Éthiopie » et mentionne également les « nations éthiopiennes » qui vivent à ses abords.

 

 

MasaïAvec une surface émergée de 30 millions de km², l’Afrique est le second continent le plus étendu. Séparé de l'Europe par la mer Méditerranée, il est rattaché à l'Asie à son extrémité nord-est par l'isthme de Suez (traversé par le canal de Suez) sur 163 km21. Depuis son extrémité nord à Ras ben Sakka (37°21' N) en Tunisie à son extrémité sud au Cap des Aiguilles (34°51'15" S) en Afrique du Sud, le continent s'étend sur environ 8 000 km, et depuis le Cap-Vert(17°33'22" O), à son extrême ouest, à Ras Hafun (51°27'52" E) en Somalie, à l'extrême est, sur 7 400 km22.

Ses côtes, rectilignes, sont longues de 26 000 km, et l'absence de profondes entailles de sa rive est remarquable par le fait que l'Europe, qui s'étend sur 10 400 000 km² – soit environ un tiers de la surface de l'Afrique – dispose d'un littoral, plus long, de 32 000 km22. Le plus grand pays d'Afrique, par sa superficie, le dixième au monde, est l'Algérie, tandis que l'archipel des Seychelles, au large de la côte est de l'Afrique, en est le plus petit23.

Le désert du Sahara à lui seul a une superficie de 9 065 000 km2 sur le territoire.

 

 

L'Afrique présente une grande variété de climats, d'équatorial au centre à tempéré chaud en Afrique du Nord et en Afrique australe. Les plaines du nord sontdésertiques et très chaudes en raison de la grande distance qui les sépare de l'océan. Les différences de température entre l'été et l'hiver, ainsi qu'entre le jour et la nuit, y sont les plus importantes. Plus au sud, la chaleur est atténuée par l'humidité apportée par l'océan ainsi que par l'altitude, particulièrement sur les hauts plateaux d'Afrique de l'Est. La végétation y est également plus dense. Enfin, les extrêmes nord et sud connaissent tous deux un climat tempéré, quoique plus frais et plus humide au sud.

La température la plus haute relevée en Afrique était durant 90 ans de 58,20 °C à El Azizia, en Libye. Ce record mondial qui se produisit le 13 septembre 1922, fut invalidé le 13 septembre 2012 par l'Organisation météorologique mondiale24. Le record est maintenant de 55 °C mesuré le 7 juillet 1931 à Kébili, Tunisie.

 

le Nil