Bonjour, nous somme le 22/09/2017 02:08:25 Passez une agréable journée.

jardinage

Le jardinage est la pratique, et parfois l'art, de semer, planter, maintenir des végétaux composant un jardin dans des conditions idéales pour leur développement. Cette pratique répond à un besoin d’esthétique et/ou alimentaire, mais est aussi destinée à créer un microclimat.

potagerLe terme "jardinage" est employé surtout pour les activités d'apparat, de loisir et d'autoconsommation alimentaire pratiquée par les particuliers et les entités l'exerçant sans but lucratif direct, tandis que les termes maraîchagehorticulturearboriculturefloriculture ... désignent les activités professionnelles qui visent à produire et vendre fruits, fleurs, légumes, arbres fruitiers et d'ornements ainsi que divers autres produits végétaux.

Les méthodes de jardinage dans le monde varient selon le climat, le sol, les usages et les ressources dont dispose le jardinier.

La différence entre le jardinage et l'agriculture est essentiellement une différence d'échelle et de moyens : le jardinage peut être un loisir, ou tendre vers une autosuffisance alimentaire, fournir un complément de revenu, alors que l'agriculture s'inscrit dans une démarche de rentabilité. Les opérations de jardinage sont souvent manuelles et utilisent peu de moyens financiers, typiquement quelques outils à main, tels que la pelle, le râteau, le panier, l'arrosoir, la brouette et du compost artisanal. En comparaison, l'agriculture des pays industrialisés fait plus souvent appel à lamécanisation, aux fertilisants chimiques, au fumier animal comme amendement et engrais, à des systèmes d'irrigation performants, etc.

Le jardinage est généralement associé à l'entretien d'un jardin, et moins à sa création seule. Le langage contemporain parle de paysagisme ou d'architecture de jardin, lorsqu'il s'agit de penser et créer un jardin. Ce terme relativement récent n'existait pas à l'époque de Le Nôtre, pas plus que celui de paysagiste. On utilisait celui de « jardinisme »[réf. nécessaire]. Un certain nombre de paysagistes contemporains préfèrent le terme « jardinier-paysagiste » à celui d'« architecte-paysagiste ».

jardinSelon L'INSEE , près de 60% des ménages français possèdent un jardin ou un potager, soit une surface totale d'un million d'hectares , soit 2% de la superficie du territoire national). Et si l'on y ajoute les terrasses, les balcons et les rebords de fenêtres , ce sont neuf français sur dix 1 qui disposent d'un espace fleuri ou cultivé rattaché à leur habitat principal.
En 2012, un ménage consacre en moyenne 1600 euros par an à cette activité, soit deux fois plus qu'il y a dix ans et, selon la Fédération française des métiers de la jardinerie, le chiffre d'affaires du secteur de la jardinerie pèse 7,47 milliards d'euros avec la décomposition suivante : 22,8% pour les végétaux extérieurs, 19,7% pour les articles de loisirs, 13,3% pour les outils motorisés, 12,2% pour les aménagements, 11,7% pour l'équipement, 7,6% pour les produits d'entretien, 6,4% pour la décoration et 6,2% pour les végétaux d'intérieur.