Bonjour, nous somme le 22/09/2017 10:45:09 Passez une agréable journée.

 

la namibie

 La Namibie

En Namibie, tout est grandiose. Les paysages à perte de vue ne cessent d’étonner car on passe d’une plaine lunaire à des dunes de sable rouge, de la savane à des montagnes bleues ou mauves, d’un lit de rivière asséché à une côte désertique. Les jeux de lumière et les contrastes entre toutes les couleurs - ocre, vert, jaune, pourpre - sont fascinants, et on savoure la magie des couchers de soleil.
Mais ce qui ajoute encore à ces paysages, c’est la présence d’animaux sauvages. Partout en Namibie, on croise sur sa route des zèbres, des oryx ou des koudous. Dans le Damaraland, ce sont les rhinocéros noirs et les éléphants du désert que l’on peut rencontrer. Ils cohabitent avec le peu d’habitants, luttant pour survivre dans cet environnement difficile mais tellement magnifique.
Quand on arrive sur la côte, la sensation de vivre la fin du monde est si forte qu’on est rassuré de trouver une petite ville comme Swakopmund, signe qu’il y a encore de la vie quelque part.
Et si l’on part vers le sud de la Namibie, la vision des dunes de sable rouge se jetant dans l’océan est si unique que les mots ont du mal à décrire la beauté des paysages. Encore peu connue, la Namibie, plus vaste que la France et à peine peuplée, a le don de conquérir le cœur des voyageurs, et il n’est pas rare d’en tomber amoureux.

namibie 

Avant le départ Namibie

En bref

Papiers : passeport valable au moins 6 mois à partir de la date d'entrée en Namibie (comprenant au moins 2 pages vierges). Pour un séjour touristique de plus de 90 jours, visa.
Vaccins conseillés :

  • vaccins universels (DTCP, hépatite B) ;traitement antipaludique, notamment pour le nord et le nord-est pendant la saison des pluies (novembre-juin).
  • fièvre typhoïde et hépatite A ;
  • fièvre jaune ;
  • éventuellement, rage et méningites à méningocoque A et C.

Meilleures saisons : les saisons intermédiaires : avril et début novembre.

  • Dans la réserve d'Etosha et les forêts de la région de Caprivi : entre fin mars et début septembre.
  • Pour voir des animaux en safari : de mai à octobre (attention, il y a aussi beaucoup de monde à cette période).
  • Saison des otaries : de novembre à janvier (c'est aussi la saison des pluies, très chaude).
  • Pour les couleurs : de janvier à avril.
  • Pour éviter la chaleur : de mai à septembre.

Durée de vol direct : pas de vol direct. 12h30 de vol avec escale pour Windhoek.
Décalage horaire : - 1h en été par rapport à la France, pas de décalage en hiver.

Adresses utiles

En France

Ambassade de Namibie : 80, avenue Foch, 75016 Paris. Métro : Porte Dauphine. Tél. : 01-44-17-32-65. Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.. Ouvert du lundi au vendredi de 9h à 13h et de 14h à 17h.
Consulat honoraire de Namibie : 11, rue du 17-Novembre, 68100 Mulhouse. Tél. : 03-89-40-58-14. Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

En Belgique

Ambassade de Namibie (assurant des fonctions consulaires) : avenue de Tervuren, 454, 1150 Woluwe-Saint-Pierre (Bruxelles). Tél. : 02-771-14-10. Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. (ambassade) ouCette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. (consulat). Consulat ouvert du lundi au vendredi de 9h à 13h pour le dépôt des demandes de visa, et de 14h à 16h pour le retrait. Fermé les jours fériés belges et namibiens.

Formalités d'entrée

Pour les séjours touristiques inférieurs à 90 jours, les ressortissants français, belges, suisses et canadiens n'ont pas besoin de visa. Il faut être en possession d’un passeport valable au moins 6 mois à partir de la date d'entrée en Namibie, et comprenant au moins 2 pages vierges.

À l'arrivée, une autorisation de séjour de 90 jours est délivrée sous la forme d'un tampon apposé sur le passeport.

Si le séjour excède 90 jours, vous devez formuler votre demande de visa auprès du consulat de Namibie.

Attention : si vous voyagez avec des enfants mineurs et transitez par l'Afrique du Sud, l'acte de naissance est obligatoire : copie intégrale de l'acte de naissance, accompagnée de sa traduction en anglais faite par un traducteur assermenté.

Vaccinations

Aucun vaccin n’est obligatoire pour entrer en Namibie.

- Cependant, il est recommandé d'être à jour de ses vaccinations universelles (DTCP, hépatite B), et éventuellement d'être vacciné contre l'hépatite A, la typhoïde, la rage et les méningites à méningocoque A et C. 
- Selon la saison à laquelle on voyage et la région dans laquelle l'on se rend, un traitement antipaludique peut être fortement conseillé. Plus de détails dans la rubrique « Santé ».
- Vaccins conseillés : hépatite A et typhoïde. Éventuellement, rage et méningite à méningocoque.

 

namibie

Argent, banques, change

La monnaie locale est le dollar namibien (NAD). 
En juillet 2014, 1 € = 14,40 N$ et 100 N$ = 7 €.

Change

Le dollar namibien a une parité égale à celle du rand sud-africain, qui a lui aussi cours légal en Namibie.

Si vous arrivez d'Afrique du Sud, il n'est donc pas nécessaire de refaire du change. Et si vous transitez par l'aéroport de Johannesburg, profitez des longues heures d'attente pour faire votre change, cela vous fera gagner du temps à l'arrivée à Windhoek, où les bureaux de change n'ont pas la palme de la rapidité.

Il n'est plus nécessaire de prendre des dollars américains, l'euro est très bien accepté comme monnaie d'échange.

Attention, les travellers cheques se changent mal et avec de fortes commissions.

Banques et paiement

Les banques sont ouvertes du lundi au vendredi jusqu'à 15h30 et le samedi jusqu'à 11h.

Les cartes de paiement Visa et MasterCard sont bien acceptées. 

Budget

- La Namibie est un pays relativement cher en ce qui concerne leshébergements.

- Pour un repas, compter entre 70 et 150 N$ en moyenne (encore plus pour un repas dans un lodge) ; pour une bouteille de vin, entre 60 et 200 N$. On ne trouve pas de petites cahutes, ni de vendeur à la sauvette pour manger pas cher. En dehors des villes, il n'y a généralement rien pour manger ni se ravitailler, donc prévoyez vos pique-niques.

- Pour le carburant, il faut compter 12 N$ le litre, que ce soit essence ou gazole.

Achats

Les boutiques ouvrent de 9h à 17h. Ne vous inquiétez pas de voir souvent des grilles à l'entrée : il suffit de sonner et de pousser la porte. Une certaine parano injustifiée, surtout à Swakopmund, règne parmi les gérants.

On trouve aussi quelques petits marchés artisanaux avec des objets en bois ou de la vannerie. En revanche, ne cherchez pas de marché d'épices ou de vêtements, ni de grand marché alimentaire, la Namibie ressemble plus à l'Europe qu'à l'Afrique de l'Ouest. On pourra toutefois rapporter de beaux cuirs d'autruche, des tapis de laine de caracul et des chaussures en cuir de koudou.

 namibie

 

Cultures traditionnelles

La culture namibienne est encore très diffuse. La richesse artistique, musicale et visuelle est bien réelle, notamment au sein des différentes ethnies du pays. Les Sans, Hereros, Ovambos et autres Himbas ont ainsi développé un panel d'activités artistiques pour la plupart liées à leurs croyances religieuses : danses, chants, sculpture, etc. La tradition orale africaine se décline dans les contes qui font la spécificité de la plupart des tribus du pays. Le culte des ancêtres occupe une grande place, notamment pour les Himbas (extrême nord de la Namibie).

namibie


D'un point de vue architectural, la présence allemande a bien évidemment laissé des traces, notamment sur la côte ouest, où les villes de Swakopmund et Walvis Bay ressemblent à l'Allemagne du XIXe siècle.
La culture namibienne est d'une rare richesse : pas moins de douze ethnies cohabitent sur le territoire.  

namibie

Médias

- Il y a 3 quotidiens nationaux : un en anglais, Namibian, un en afrikaans, Republikein, et un en allemand, Allgemein Zeitung
- Il y a 2 chaines de télévision, la NBC, qui fonctionne seulement 12h par jour, et Africa One.

Windhoek namibie

À Windhoek et Swakopmund, l'éventail des hébergements est large, mais ailleurs on a en revanche généralement peu de choix et il est souvent difficile de se loger à petit budget.

Auberges de jeunesse (Backpackers)

namibie

Ici, on les appelle « Bacpacker’s ». On ne les trouve qu'en ville. Les prix varient généralement de 100 N$ par personne en dortoir à 300 N$ en chambre (jusqu'à 430 N$ à Swakopmund). Il n'y a pas de restriction d'âge et aucune carte n'est exigée.

Campings

camping Windhoek

Généralement très bien entretenus, ils sont en moyenne à 80 N$ par personne en dehors des parcs nationaux.

Le camping sauvage est possible sur les terres communautaires (dans le nord du pays), mais il est préférable de l'éviter si vous ne voyagez pas avec un guide, à cause des animaux sauvages et des risques de se perdre sur les petites pistes. Dans le Sud, tout est propriété privée, donc il faut demander au préalable la permission de camper, mais cela se fait très peu.

Pensions, guestfarms et lodges

namibie

Les pensions en ville varient entre 450 et 600 N$ par personne, lesguestfarms (chambres chez l'habitant en zone rurale) entre 600 et 1 000 N$, et les lodges (structures hôtelières situées dans le périmètre d'un parc ou d'une réserve) vont jusqu'à des sommes... astronomiques.

namibie

Transports 

Il n'y a qu'une compagnie aérienne, Air Namibia, et elle dessert seulement la côte et le Nord. Quant aux lignes de chemin de fer, il n'y en a que 2, une nord-sud et une est-ouest. Les taxis-brousse et les lignes de bus régulières desservent également le même axe. Enfin, le stop est très peu pratiqué par les touristes et ne fonctionne pas forcément très bien.

Il reste donc la voiture de location.

Voiture de location

Il est assez difficile de se déplacer en Namibie si l'on ne possède pas de véhicule. Le permis de conduire international est nécessaire, sinon un permis de conduire français avec traduction officielle en anglais.

Les routes et les pistes (gravel roads, routes principales) sont en excellent état, la signalisation y est très bonne, et le réseau couvre presque tout le pays. Mais pour emprunter les pistes non goudronnées, il faut louer un 4x4 et garder ses feux de croisement allumés.

namibie

Sur les pistes, de nombreux accidents ont impliqué des touristes, aussi la plus grande prudence est de mise. Sur piste, ne pas dépasser les 80 km/h. Surveiller la météo et anticiper les montées des eaux. Avoir aussi sur soi des réserves d'eau et de nourriture, une roue de secours, ainsi qu'un kit de premiers secours. Il est fortement déconseillé de rouler de nuit.

namibie

Taux d'alcool toléré au volant : 0 g/L. Attention, les contrôles sont fréquents.

À Windhoek 

En train

Le train est le moyen de transport le plus lent mais aussi un des moins chers qu'on puisse trouver en Namibie. La ligne nord-sud dessert de Grootfontein à Upington (Afrique du Sud), et la ligne est-ouest de Walvis Bay à Gobabis.

namibie

Renseignements et réservations auprès de Transnamib Holdings.

En bus

La seule ligne de bus régulière est Intercape. Départs sur le parking central d'Independence Avenue à Windhoek. On peut réserver à l'avance, ou bien se présenter directement au départ du bus, mais avec le risque de ne pas trouver de place.

Les tarifs sont variables en fonction de la disponibilité, de la date et des conditions de réservation.

De/Vers Swakopmund et Walvis Bay : 4 liaisons par semaine. 
De/vers Victoria Falls : 2 liaisons par semaine. 
De/vers Le Cap, Johannesburg, Pretoria et Upington : 4 liaisons par semaine.

En taxi collectif

C'est l'un des moyens de transport les moins chers, mais les taxis sont souvent impliqués dans des accidents de la route. 
Il existe des taxis classiques avec compteur et des taxis collectifs dont le prix de la course est fixe mais qui peuvent parfois faire de longs détours entre votre point de départ et votre destination. Les taxis ne partent que lorsqu'ils sont complets. Tarifs variables et négociables.

Les taxis collectifs desservent les grands axes. Si vous partez vers le nord ou vers Swakopmund, les départs se font en face de l'hôpital de Katutura, à l'embranchement de la B1. Pour le sud, les départs se font à Rhino Park.

 

namibie 

Cuisine

Les plats traditionnels sont surtout des gros morceaux de viande de bœuf ou de gibier.

En vertu d'un héritage du passé colonial européen, et allemand en particulier, il est tout à fait possible de s'offrir une bonne choucrouteet des saucisses de Francfort au beau milieu de la Namibie ! 
Il est même de bon ton d'accompagner ces repas gargantuesques d'un Windhoek Lager (la bière nationale), réputée 100 % naturelle. De même que dans les coutumes gastronomiques sud-africaines, les boerewors (saucisses afrikaner) et le biltong (viande de gibier séchée et épicée) sont également très appréciés par les Namibiens et font partie des must culinaires.

namibie

La gastronomie des différentes ethnies africaines qui peuplent la Namibie vaut également le déplacement. La plupart d'entre elles privilégient le mieliepap (ou pap), semoule collante de maïs (traditionnellement dégustée à la main), accompagnée de viandes cuisinées en ragoût dans des potjie, des marmites noires à trois pieds, qui résistent aux nombreux repas déclinés au coin du feu.

namibie

Les légumes sont également appréciés, notamment par les tribus ovambos et himbas. Parmi eux, les potirons et les butternut squash, des courges à chair douce de couleur orange, en forme de grosses poires.

En général, les Namibiens dînent tôt, et on ne vous servira pas après 21h30 dans la plupart des restaurants.

Boissons

Grâce à l'influence allemande, on trouve d'excellentes bières locales, la Tafel ou la Windhoek. Les vins viennent d'Afrique du Sud et sont très bons. On consomme aussi du Rock Shandy, un mélange d'eau gazeuse, de limonade et d'angustura, un petit peu amer mais très rafraîchissant.

namibie

Sports et loisirs

Parcs nationaux

Les 20 parcs nationaux et réserves naturelles d'État couvrent 14 % de la superficie du pays, dont le parc du Namib Naukluft, le parc animalier d'Etosha ou encore le parc de la Skeleton Coast.

namibie

Tous les parcs sont gérés par Namibia Wildlife Resort, qui possède un central de réservation pour les hébergements. Prévoir un droit d'entrée par personne et par jour (en général 80 N$), et un droit d'entrée par véhicule (10 N$).

  

Itinéraires conseillés Namibie

La Namibie est un vaste pays, où l’on se laisse facilement embarquer dans des virées sans fin. Attention aux distances, elles sont trompeuses ! Voici une liste non exhaustive des lieux incontournables en Namibie.

Sossusvlei et Deadvlei

namibie

Situé le long de la côte atlantique, à 65 km à l’ouest de Sesriem,Sossusvlei est un énorme plan d’eau asséché installé au milieu d’immenses dunes rouges pouvant atteindre 325 m de haut. Ces dunes font partie d’une zone de 32 000 km² de sable couvrant la majeure partie de l’ouest de la Namibie. Elles appartiennent à l’un des plus vieux et des plus arides écosystèmes du monde. Les paysages changent tous les jours, grâce au vent et à la lumière du jour qui font en sorte que les dunes ne sont jamais deux fois les mêmes. Un véritable paradis pour photographes, amateurs ou confirmés.À proximité de Sossusvlei se situe Deadvlei, « Dead » faisant référence à ces squelettes d’arbres, brûlés par le soleil, et qui tiennent miraculeusement debout au beau milieu des dunes. À l’aube, les touristes qui ont passé la nuit au camp de Sesriem se ruent à l’assaut des dunes, dans l’espoir de décrocher le cliché qui trônera bientôt dans leur salon. Un must namibien.

Fish River Canyon

Près de la frontière sud-africaine, au sud de la Namibie, Fish River Canyon est un lieu unique en Afrique. La rivière Fish a sculpté les gorges de ce canyon pendant des milliers d’années, et le résultat est à vous couper le souffle. Long de 160 km et large de 27 km, la taille phénoménale de ce canyon n’est pas la seule raison qui doit vous pousser à vous rendre sur les lieux. Au-delà des chiffres, Fish River est un endroit où l’on perd ses repères grâce à des panoramas incroyables.Au nord du Fish River Canyon National Park, un centre d’information vous accueille. Vous pourrez pique-niquer avant de vous lancer dans une belle randonnée. Les chemins sont découpés au gré de points de vue savamment choisis pour les amateurs de photographie. Aux mois de mai et de juin, de l’eau coule au fond du canyon, rendant le site encore un peu plus spécial.À la pointe sud du canyon, vous trouverez Ai-Ais, une charmante oasis de sources chaudes. L’eau, distillée dans des piscines et autres jacuzzis, est réputée pour ses bienfaits thérapeutiques, notamment pour les rhumatismes.

namibie

Etosha National Park

Amoureux de la brousse africaine et de la faune sauvage au sens premier du terme, le parc d’Etosha est fait pour vous. De la taille de la Suisse, ce sanctuaire animalier, parmi les plus riches du monde, est un endroit rêvé pour toucher du doigt la chaîne alimentaire. Situé au nord-ouest de la capitale Windhoek, d’une surface totale de 20 000 km², le parc national d’Etosha offre d’interminables routes qui mènent aux points de rendez-vous des lions, léopards, éléphants, girafes et autres rhinocéros. 
Régie par un code de conduite strict et précis, cette réserve ne laisse pas la place au hasard. Les vitesses sont limitées et il est absolument interdit de quitter son véhicule, sauf dans les endroits prévus à cet effet. Au beau milieu du parc trône un immense « pan » (plan d’eau asséché), d’une couleur gris-blanc-vert selon la saison, qui abrite dans sa savane environnante 114 espèces de mammifères et quelque 340 espèces d’oiseaux..

etosha

Le Kaokoveld et Ugab River

Cette région qui s’étend du Waterberg à la frontière de l’Angola, au-delà du parc national d’Etosha, n’est autre que le bassin historique de la Namibie. Abritant de nombreuses caves et grottes de peintures rupestres, ce vaste enchevêtrement de montagnes désertiques et d’étendues de brousse est un paradis pour les grands penseurs. 
Dans le Brandberg, qui possède le plus haut sommet de la Namibie (le Kœnigstein, à 2 636 m), vous aurez l’occasion de faire la connaissance de la « White Lady », une peinture à même la roche, vieille de 2 000 ans. 
Territoire des ethnies himba et herero, la Kaokoveld propose l’une des aventures les plus excitantes de la Namibie : partir à la recherche des éléphants du désert, dont la population est estimée à une trentaine d’individus. 
Le long de l’Ugab River, dont certains campings sont absolument magiques, plusieurs autochtones ne manqueront pas de vous proposer de vous guider jusqu’à eux. Prenez toujours vos précautions concernant l’itinéraire et l’heure du retour.

namibie

Skeleton Coast

La côte nord-ouest, souvent noyée dans la brume et les brouillards, ne vaut le coup d’œil que pour son inhospitalité légendaire. Répondant au doux nom de « Skeleton Coast » (la côte des squelettes), cette bande littorale aride et désolée a longtemps joué le rôle de sanctuaire pour navires en perdition. Attention, les fantômes ne sont pas loin...

namibie

 

 namibie

namibie

 namibie